.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Pétition pour demander aux autorités d’instaurer le 26 décembre « Journée de recueillement à la mémoire des martyrs décapités en Kabylie et à Zaatcha »


Signez la pétition pour demander aux autorités algériennes d’instaurer le 26 décembre de chaque année, « Journée de recueillement et de souvenir à la mémoire des martyrs décapités en Kabylie et à Zaatcha », dont les restes mortuaires sont conservés au MNHN de Paris. (C’est un 26 décembre 1854 que le Cherif Boubaghla a été décapité à Tazmalt).  

Lien de la Pétition :  Pour Signer cliquez ici

Le 26 décembre 1854, il y a 164 ans, était décapité Mohammed Lamjad ben Abdelmalek, dit le Chérif Boubaghla, initiateur de l’insurrection populaire qui porte son nom en Kabylie. A l’occasion de cet événement tragique lié à l’histoire algérienne, une journée commémorative pour célébrer la lutte et le sacrifice suprême de ces hommes prodigieux doit être instaurée en Algérie, chaque 26 décembre.

Le Cherif Boubaghla et les Chorfas Moussa Al-Darkaoui, Al-Titraoui, ou le cheikh Bouziane, parmi d’autres chefs d’insurrections négligées par les livres d’histoire, qui menèrent la lutte contre l’envahisseur français , ont été tirés de l’ombre par ma découverte au MNHN de Paris. Ils sont connus désormais et les autorités algériennes ont pris en charge le rapatriement de leurs restes mortuaires qui sont conservés à Paris. Le plus souvent, lorsqu’on évoque les révoltes dans l’Algérie coloniale qui ont précédé la guerre d’indépendance finale, on se limite à la résistance de l’émir Abdelkader dans l’ouest algérien jusqu’en 1847 et à la révolte tardive du Cheikh Ahaddad Mohamed en Kabylie de mars à octobre 1871. Une journée vouée à la mémoire et en hommage au sacrifice suprême de ces martyrs doit être instaurée en Algérie.

Signer la pétition c’est rendre justice à la résistance menée par ces héros, qui, en se levant entre 1845 et 1854, ont prolongé la guerre menée par l’émir Abdelkader sous la forme d’insurrections armées et de mouvements de guérilla, annonciateurs et avant-gardes de la lutte des maquis de la guerre d’indépendance de 1954.

Ali Farid Belkadi

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *