.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Le proverbe populaire du soir : Les ennuis à la chaîne


ch« اذا دفنت كراع، ِئبان كراع،  و اذا دفنت الرّس ِئبانو ڤاع »

« Dès que j’enterre une patte, apparaît une autre patte, et dès que j’enterre la tête, elles apparaissent toutes ensemble. »

Selon un conte de tradition orale, un bédouin voulut enterrer un chameau qu’il venait de perdre. Etant donné les dimensions de la bête, ce n’était pas une mince affaire pour le pauvre homme.

L’usage du diction, fait référence à cette histoire, pour signaler l’arrivée ou la présence des ennuis en chaîne que comportent une affaire, une situation, ou encore un procès qui n’en finissent pas. Cela rappelle la légende de l’hydre de Lerne (un monstre mythologique, possédant plusieurs têtes, dont une immortelle. Celles-ci se régénèrent doublement lorsqu’elles sont tranchées). 

Mira B.G

Source :

  1. Kadda Boutarene, « Proverbes et citations populaires algériennes« . 
  2. Illustration : aquarelle de Khalafalla Abboud Al-sherie « L’homme et son chameau ».

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *