.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Documentaire : Le Génocide De Laghouat 1852


Babzman vous propose un documentaire qui retrace la prise de Laghouat par les troupes coloniales françaises, « qui ont froidement décimé les deux tiers de la population civile de la ville. Sans distinction de sexe, ni d’âge, ces populations sans défense ont été jetées sans état d’âme, dans les puits brûlés vifs. Pis encore. Les troupes coloniales n’ont pas hésité à les attaquer par l’arme chimique redoutable (chloroforme) qui désintègre tout notamment le reste de cadavres. »

« Le car­nage fut affreux ; les habi­ta­tions, les tentes des étrangers dres­sées sur les places, les rues, les cours furent jon­chées de cada­vres. Une sta­tis­ti­que faite à tête repo­sée et d’après les meilleurs ren­sei­gne­ments, après la prise, cons­tate le chif­fre de 2 300 hommes, femmes ou enfants tués ; mais le chif­fre de bles­sés fut insi­gni­fiant, cela se conçoit. Les sol­dats, furieux d’être canar­dés par une lucarne, une porte entre­bâillée, un trou de la ter­rasse, se ruaient dans l’inté­rieur et y lar­daient impi­toya­ble­ment tout ce qui s’y trou­vait ; vous com­pre­nez que, dans le désor­dre, sou­vent dans l’ombre, ils ne s’attar­daient pas à établir de dis­tinc­tion d’âge ni de sexe : ils frap­paient par­tout et sans crier gare ! » (Lettres fami­liè­res sur l’Algérie, 2e édit, p. 393)

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *