.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Contribution : Cela s’est passé un 1er octobre 1897, nomination de Louis Lépine Gouverneur General de l’Algérie


gouvSous la troisième République Française (1870 – 1940), marquée par la présidence de Felix Faure, et sa poursuite de la politique expansionniste française, Louis Lépine est nommé Gouverneur Général d’Algérie après l’éclatement de la crise Anti-Juive à Oran.

Avocat et homme politique Français, Louis Lépine servait comme Préfet de la seine de 1893 à 1897 puis de 1901 à 1912. Décrit par plusieurs historiens français comme étant un grand Préfet de police, il a marqué l’histoire de l’administration de la troisième République Française. Il a en effet joué un rôle important dans la structuration de la police française, et dans la gestion de la sûreté dans la capital; prônant la devise suivante :  tout mouvement tendant à détruire l’ordre établi doit être  réprimé. Une politique stricte, visant à supprimer tout mouvement d’agitation.

En 1897, après l’éclatement de la crise anti-juive en Algérie,  le gouvernement Français décide de le designer Gouverneur Général d’Algérie, sous l’autorité du Ministère de la Marine et des Colonies.

Les Juifs d’Algérie, dont la France a procédé a l’intégration politique progressive depuis 1830, passant par la régularisation de leur statut identitaire au sein de la société française par le fameux décret Crémieux du 24 Octobre 1870, se sont révoltés à Oran en 1895. Ils remettaient en cause le sentiment anti-juifs ressenti de la part des français, qui leurs reprochaient le sectarisme dans le vote des candidats aux assemblés de la mairie, et de manque de francisation relatif à leur culture définitivement maghrébine.

La crise s’intensifie à la fin des années 1890, à la suite du durcissement des positions à leur égard qui atteint son paroxysme avec le rejet de la population juive, et une la création d’une ligue anti-juive en 1892.  Cette crise s’étendra durera jusqu’en 1905.

Face à cette situation, le gouvernement français décide de mettre fin aux fonctions du Gouverneur Général d’Algérie Jules Cambon, diplomate et administrateur, pour être remplacé par Louis Lépine. Le bref passage de Louis Lépine sur le Gouvernorat Général d’Algérie aura servi à apaiser la crise. De son expérience dans le domaine, il réussit à concilier  les  intérêts des deux communautés.

Abderrahim Bouguerra

 

Sources :

  1. Journal Dimanche Illustrée du 28 Aout 1938, page 5.
  2. http://collections.citebd.org/excelsior/revues_pdf/CIBDI_AA6108_1938_08_28 .pdf Juifs et Antisémitisme à
  3. Oran 1895-1905 par Geneviève DERMENJIAN https://www.departement06.fr/documents/Import/decouvrir-les-am/rr79- 1982-03.pdf Le crie du Chacal ou le récit d’une vie dans l’Algérie d’autrefois par Sylvanie D’Ailhet. Recit.
  4. Concours Louis Lépine, site officiel : http://www.concours-lepine.com/

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *