.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 3 octobre 610, Héraclius devient empereur de Byzance


hercByzance est une ancienne cité grecque, située à l’entrée du Bosphore. Ville très convoitée pour sa situation stratégique, celle que nous connaissons aujourd’hui sous le nom d’Istanbul (depuis 1930),  fut tour à tour capitale de l’Empire romain (Ve siècle), puis celle de l’Empire romain d’Orient, avant d’appartenir aux ottomans (XV e siècle).

Le 3 octobre 610, le général Héraclius prend le pouvoir à Constantinople (nom historique et romain de l’originelle Byzance), pendant que l’Empire romain d’Orient connaît une période critique. Il est en effet, sur le point de succomber, face aux différentes agressions. La cité capitale de l’Empire, est alors menacée par les intrusions de différentes peuplades de part et d’autres.

Héraclius a tout juste 35 ans lorsqu’il s’empare de la ville.  C’est le fils du gouverneur qui dirige à Carthage les provinces grecques d’Afrique du nord. il débarque avec ses troupes sur les rives du Bosphore, renverse le tyran Phocas, le met à mort le jour-même ainsi que sa famille. Il prend sa place sur le trône de Constantinople.

Sous son règne, l’Empire romain d’Orient se transforme en Empire «byzantin», reprenant la dénomination première de celle qui sera sa capitale.

Sous son règne, l’antique administration des provinces fondée sur le prince de séparation des pouvoirs, est abolie au profit d’une  confusion des pouvoirs entre les mains d’un seul décideur (le stratège). Héraclius se donnera le nom  de «basileus», par lequel les Grecs désignaient habituellement le Grand Roi des Perses », et substituera le grec au latin.

 

Synthèse Louise. B

  • Image : L’empereur Héraclius reçoit la soumission du roi sassanide Chosroès II

 

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *