.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Texte et traduction d’EL MAGHROU’KA, partie II


قصيدة المغروقة للشيخ ابو فارس عبد العزيز المغراوي

 يا اعيوني نوحوا حتّى اتسيخ الهداب * بدّل نومك بالسهران و الكدارة

دوق يا قلبي عمّر من افراق الحباب * وحشهم اغشاني صاّيك بجند غارة

لا ارسول ايجيني من عندكم بكتاب * كل ما نعطيه في البشارة

Couplet

Ô mes yeux pleurez  jusqu’à épuisement

A votre  sommeil  se sont substituées l’insomnie et les souffrances

Subit ô mon cœur et endure la séparation de mes compagnons

Je languis de leur absence qui m’a aveuglé avec ses soldats envahissants

Aucun messager ne  m’est venu avec un écrit de leur part

Sans quoi je l’aurais gratifié de tout ce qu’il souhaite pour la nouvelle

Refrain

Que faire ö Mon Dieu dans la séparation  de mes compagnons

Ils se sont éloignés par l’exil et ont coupé toute visite

 

كيف نعمل يا ربّي من فراق الحباب * بعدوا بالرحلة انقطعت الزيارة

قلبي ملكه الهوى و عقلي سار اشتات * واغصاني من افراق الحباب ادبالوا

غابوا آواه لا خبر عنهم ينعات * ما ادرى كيفا عنهم ايسالوا

آولا انساوا اخيال وجهي يا هيهات * آو استكفاوا بحب غيري و انقالوا

والاّ في العهد و المحبة ما زالوا

Couplet

Mon cœur est possédé d’amour et mon esprit s’est éparpillé

Mes branches se sont fanées par la séparation de mes compagnons

Ils se sont absentés sans nouvelles précises

Je ne sais pas comment les demander

A moins qu’ils aient oublié mon ombre et mon amour depuis des lustres

Ou alors se sont-ils contentés de l’amour d’un autre et de ses écrits

Sont-ils encore fidèles au pacte et à l’amitié

اركبت بحر اهواهم ارياح مستقيمة * حتى ابلغت المقصود بالسلامة

نلت جلّ ارضاهم و أتيت بالغنيمة * للمواسط عكست الارياح بالسجامة

هاجت الفرتونة بأرياحها العقيمة * مع امواج اللّجّات انقيّم اليقامة

امنين هاج البحر و جاني بريح و اسحاب * ضاقت الدنيا بيّا ضيقة المحارة

والبروق اتسير بسيل المزون صبّاب * مع اصواعق الرعود اتدوّب الحجارة

Couplet

J’ai emprunté la mer de leur amour sous des vents cléments

Pour fouler la terre convoitée avec sérénité

Je me suis dit qu’ils m’ont agréé  et me voici gratifié de l’aubaine

Au large les vents contraires sont tombés

La tempête s’est déchaînée avec ses vents ingrats

Et les flots des abysses comme dans la Résurrection

Quand la mer s’est agitée et m’a affronté avec les vents et les nuages

Le monde m’a enfermé comme dans une coquille

Sur la face des vagues et le ciel s’est chargé

Les éclairs pleuvaient sous l’averse des vents

Avec les détonations de l’orage à briser la pierre

 

كيف نعمل يا ربّي من فراق الحباب * بعدوا بالرحلة انقطعت الزيارة

هاع البحر الغميق غطاّني بمواج * وازلغ بيّ الفراق و اطغى برياحه

وما رسّيت في السماوي و الحملاج * و اعياوا امقادفي من الموج و طاحوا

حبل القنب ما انفع و السّعد اعواج * و الصاري و القلوع بهواهم جاحوا

و غرق الجفن سارت اشتات الواحه

Couplet

La mer profonde s’est agitée et m’a couvert de ses flots

La séparation m’a englouti et tyrannisé avec ses vents

Je n’ai pu accoster ni au bleu (de la mer)  ni  au brun (de la terre ferme)

Mes rames étaient épuisées par les vagues jusqu’à l’abandon

La corde n’a pu résister et les choses ont mal tourné

Le mat et la voile ont cédé obsolètes

La coque a sombré et ses planches se sont éparpillées

من اعظم هولي يوما اغرقت السفينة * سارت على اللجات الواحها اشضايا

اركبت من لطف المولى لوج في المكينة * والبحر افراشي مطر السما اغطايا

ترات انميل ايسارى تارتن ايمينا * واللوج امامي والريح من اورايا

والهيام اتجيني من كل جيه ركاب * ياكلوني من نعث البخث و الحوارة

جاوني واعتقني منهم رب الارباب * من اقراية طه و اتبارك المنارة

Couplet

Quel jour sombre quand mon embarcation a rompu

Et ses planches brisées sur les vagues

Grâce à Dieu, je me suis accroché à des planches de salut

La mer était mon lit et le ciel ma couverture

Les vagues venaient tantôt à droite et tantôt à gauche

Les abysses en face et les vents par derrière

L’empire des mers venant de toutes parts me poussant à scruter les alentours

Et m’emportait dans ma malchance et  mon égarement

Ils m’ont envahi mais j’en étais épargné par la Grace de Dieu

Par la protection de TAHA (Mohammed QSSL) sa bénédiction et sa lumière

كيف نعمل يا ربّي من فراق الحباب * بعدوا بالرحلة انقطعت الزيارة

بآية طه مع اتبرك الاخلاص * المعوّدات مع السّبع المثاني

باحزاب الشادلي و دعوات الاخلاص* اتسلكني من البحر الاول و الثاني

كيف أرب الهيام تكلني و اخلاص * و انا وحدي افريد لا من يراني

و ازلغ بي الفراق هيّج طوفاني

 

Couplet

Au nom des versets de MOHAMED et la bénédiction de celle d’el IKHLASS (dévouement)

Et Hizb ECCHADOULI et la Sourate D’El IKHLASS

Il m’épargnera de la première comme de la deuxième mer

Comment laisser l’empire des mers m’engloutir sans raison

Alors que je suis seul et loin de tout regard

La séparation m’a enfoncé et a précipité mon naufrage

 

C’est la première sourate du Coran et celle qui serait descendue entière sur MOHAMED (QSSL).  La « Fatiha ou Sourate El Hamd » qui est l’ouverture du Livre Sacré et qui contient ESSEBAE EL MATHANI, les Sept Répétés. Ces sept versets sont récités à chaque prière. Ceci est rapporté par un Hadith selon EL BOUKHARI.

EL MU’AWIDAHATAYN u les Protectrices  sont les deux dernières sourates du Coran, à savoir Sourate El Falaq’ et Sourate Ennas. Cependant MUSLIM considère qu’il s’agit des deux derniers versets de Sourate El BAKARA (La Vache)

Leur lecture dans les mains suivie dans passage sur le corps est une quête de La Bénédiction. Divine. Cette pratique permettrait un apaisement pour certaines maladies.

La Sourate EL IKHLASS (le Monothéisme Pur) est considérée comme un tiers du Coran selon un Hadith rapporté par EL BOUKHARI.

Dans Hizb ECCHADHOULI, il  est question des deux mers citées par EL MAGHRAOUI. En voici sa source d’inspiration :

Alors affermis nous et secours nous ! Et fais que cette mer nous sois soumise comme tu as soumis la mer pour Moise, le feu pour Abraham les montagnes et le fer pour David, le vent les diables et les djinns pour Salomon.
Fais que toute mer qui t’appartienne nous sois soumise aussi bien sur terre que dans le ciel, dans le monde sensible et dans le royaume céleste (Malakut) la mer de cette vie et celle de l’au-delà Rends nous soumise toute chose O toi « celui qui détiens dans sa main la royauté de toute chose » (Coran sourate 36 vers 83)

سرت مدة لا بر ايبان لا اسفاين غير كان ابساط الجو السما على ماء

امسيرة ثلت ليالي في امحايني انعاين * شي اجزيرة يظهر لي جرفها اعلامة

ساعدتني الارياح الى عندها امناين * سرت فوق اللوح على اليم بالسلامة

لجزيرة رحت امغاشي اهميم خبّات * بالظّما والجوع على موهجتي امرارة

انصيبها دوح اشجار كما ارخات الطناب * بالاثمار و ماها يجري بختيارة

Couplet

Pendant un moment aucune terre ni bateau ne sont apparus (à l’horizon)

Seul le tapis du ciel couvrait la mer

J’ai navigué trois nuits en subissant mes souffrances et scrutant

Une ile dont l’éminence serait un signe

Les vents m’ont aidé vers sa direction

Sur les planches dans la mer en quiétude

Je rejoignais l’ile exténué et désemparé

Avec la soif et la faim  jetant l’amertume dans mes tripes

Je l’ai trouvée avec ses arbres aux branches exubérantes

Avec leurs fruits et une source coulant allègrement

كيف نعمل يا ربّي من فراق الحباب * بعدوا بالرحلة انقطعت الزيارة 

لله الحمد خالق الجنة و النار* بعد الشدة بالعفو حلّ اعقالي

امفرج كربتي من البحر الزخّار* و استرلي في اسفينة اللطف انجالي

بالواجب انحمده مولانا الستار* اقطعت ايّاسي من الحيار وجبر حالي

منّعني من اغريق طوفان اهوالي

Couplet

 

A Dieu louange Au Créateur du Paradis et de L’Enfer

Après le malheur et le Pardon a dénoué mes nœuds

M’a délivré de ma tristesse dans cette mer

Et m’a préservé dans le bateau de Sa Bienveillance pour naviguer

Je me dois de remercier Notre Maître l’Epargnant

Alors que j’avais perdu espoir de vivre et j’ai pu ressusciter

Il m’a Epargné de la noyade dans les abysses de ma tourmente

من اكمال احساني وفضايله الكثيرة * القديم الدايم ذا العزّ و الجلالي

انسني برحمته في مواسط الجزيرة * ردلي بعد الغرق احوايجي و مالي

كان لي كمن كيس و كيس بالجبيرة * والجبيرة في جلان من اتياب مالي

في اغشاه امغشي متقون زين مصواب * شغل الروم اعجامة اشطار في النجامة

ساعدني ريح سعيد على اللجوج سحّاب * الجزيرة المسمية في أوّل العبارة

Avec Sa Bienfaisance et ses Multiples Vertus

Le Premier l’Eternel le Noble  et le Sublime

Il m’a  rassuré par Sa Miséricorde sur cette ile

Et m’a restitué après le naufrage mes vêtements et mes biens

J’avais tant de ballots dans une housse pleine d’habits

Enveloppée par un tissu travaillé avec art par un persan talentueux

J’ai été trainé par un vent clément sur les vagues

Vers l’ile déjà citée dans mes propos

كيف نعمل يا ربّي من فراق الحباب * بعدوا بالرحلة انقطعت الزيارة 

فزت بمالي مع العمر بعد الدهشة * من ضيقة خاطري و قلبي متعاشي

فرحت و ورت في الجزيرة نتمشى * نلقاها خالية ولا فيها غاشي

غير اطيار اتنوح زادتني وحشه * عن ما قاسيت في البحر من تشواشي

بان تضياق العشية للصبح الفاشي

Couplet

J’ai repris possession de mon bien et de mes vêtements après la stupeur

Avec mon angoisse et mon cœur défaillant

J’étais heureux de marcher sur l’ile

Que j’ai trouvée déserte sans âme qui vive

Seuls les oiseaux roucoulaient et ajoutaient à ma solitude

De ma souffrance en mer et mon trouble

Du coucher du soleil à l’aube exubérante

بت طول الليل اموحش لا موانّس * يا ترى نمدح نعم الهاشمي التهامي

راح جند الدامس بعساكر الدحامس * فاح الفجر بعلام المرهقات طامي

حاط بيّ بحر بموجه اطميم غصاب من اخلف و امامي و ايمين و اليسارة

الزمان اصاحي بعد المصال عقاب * عادته بعد الشهد ايرجع المرارة

J’ai passé toute la nuit languissant sans compagnie

Dois-je me consoler en louant El Hachmi Ettouhami( MohamedQSSL)

L’armée de la nuit et ses guerriers s’en est allée

L’aurore a exhalé en délicatesse de la mer

La mer m’a encerclé de ses vagues violentes

Par derrière, par devant et de droite à gauche

Le temps après la sérénité sanctionne

Et de coutume fait boire l’amertume après le miel

DR. Rachid Messaoudi

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *