.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Signification de Béni-oui-oui بن نَعَمْ نَعَمْ


centenaire-de-la-liberation-algerieCe groupe nominal est issu de l’arabe إبن, ibn qui signifie : fils; et par déclinaison بنِ/بنُ, banu/bani, voulant dire « fils de ». Il est associé au mot français oui, lequel employé deux fois, marque bien la soumission.

Béni-oui-oui se dit d’une « personne toujours disposée à approuver les actes, de ses supérieurs, les initiatives du pouvoir en place ».*

L’origine de l’expression remonte à la colonisation française de l’Algérie, et aurait été employée pour la première fois au milieu du XX e siècle; elle a commencé par désigner dans l’argot local « le françaoui« , l’autochtone (non contestataire) qui ne savait que dire « oui, oui, monsieur ».  C’est donc une locution péjorative, servant à asseoir la supériorité du colon, sur le surnommé « indigène ».

Le journal français l’humanité, a rapporté à posteriori, que l’algérien ne pouvait plus être qualifié de la sorte  dès lors qu’il s’était soulevé contre l’ordre colonial, en bravant l’autorité que s’était octroyé l’empire sur ses propres terres :  » les hommes de 1954 ne pouvaient rester des béni-oui-oui, des cireurs de chaussures, l’idée de l’indépendance étant une force irrésistible ».*

Par extension, la figure désigne aujourd’hui une personne qui dit toujours oui, et qui fait preuve de servilité.

 

Mira B.G

Sources :

  1. S. Guemriche : Dictionnaire des mots français d’origine arabe
  2. * : Définition de l’expression Béni-oui-oui, dictionnaire Larousse
  3. * : Journal l’Humanité, 29/10/1984

 

 

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


3 thoughts on “Signification de Béni-oui-oui بن نَعَمْ نَعَمْ

    1. BABZMAN Post author

      Un peu de décence, Benbrik! Nous rapportons les informations de sources éditées. Nous n’inventons rien.

      Reply
  1. GuruHao

    Les Algeriens etaient et sont toujours des « beni oui oui  » , des  »chiatine » ,dsl pr le mot  »kawadine » ,malheureusement .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *