.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Saga : Les histoires d’Amour dans la Régence d’Alger, Partie II : Echange épistolaire entre Baba Arroudj, et la princesse ZAPHIRA


haremBaba Arroudj Roi d’El Djazair à la princesse ZAPHIRA,

  » Belle Zaphira, image du soleil et plus belle par tes rares qualités que par l’éclat radieux dont est entouré ta personne, le plus fier et le plus heureux conquérant du monde, à qui tout cède est devenu ton esclave. Je suis extrêmement touché de ton affliction et de tes malheurs, mais mon cœur ressent encore plus vivement l’effet de tes charmes, dignes de l’attention de notre très grand prophète, s’il revenait sur terre. J’ai une joie inexprimable de ce que  tu as résisté à ton torrent de tristesse. J’en loue Dieu par lequel tout est réglé. Adore ses décrets et ne l’irrite point, par un excès de douleur puisqu’il est le maître de la vie des hommes…

Ne crois pas que j’use de mon droit de souveraineté pour te forcer d’être à moi, mais je te conseille de me donner ton cœur de bonne grâce car ton sort belle Zaphira, fera envie à toutes les femmes du monde. Tu régneras non comme tu l’as fait, mais en véritable souveraine de ton roi et de tes sujets, avec une autorité pleine et absolue. J’espère qu’en peu de temps ma valeur, secondés par mes invincibles troupes mettra toute l’Afrique à tes pieds.

En attendant ce glorieux sort, sois maîtresse dans mon palais, fais, défaits, tout sera bon venant de ta part et malheur à ceux ou celles  qui auront l’insolence de te désobéir et ne ramperont pas en baisant la poussière de tes pieds « .

L’Infortunée  Zaphira, au  Roi  d’Alger

 » Seigneur, toute autre que moi s’estimerait heureuse de se donner à toi et de partager ton éclatante fortune. Je ne puis l’accepter, sans me rendre à jamais un objet d’horreur et d’abomination aux yeux de tous les croyants… 

 Mon époux a péri depuis peu d’une mort violente, comme tous ceux qui ont vu son respectable cadavre en ont été convaincus. A peine était-il expiré que tu t’es emparé de la ville par la force. Tes soldats ont commis d’innombrables cruautés. Ils ont tué, violé et se sont tout approprié.

Enfin, tu règnes par la force, n’ayant pu régner autrement, et toutes tes violences ont persuadé le public de ta culpabilité. Si je me donne à toi, n’aurait-on pas raison de me croire complice de ce crime ? Seigneur, je ne te crois capable d’un tel acte. Mais ce n’est pas assez.

Je ne puis vivre si je ne prouve pas mon innocence. Ni les supplices, ni la mort n’ont rien d’assez effrayant pour me faire changer de sentiment. Il me faut me justifier. A cet effet, il est de ta grandeur de me laisser maîtresse de ma conduite. Pour convaincre le public que je suis aussi pure que l’agneau allaité par sa mère, et s’il est vrai que tu aimes l’infortunée Zaphira, fais un grand et généreux effort sur toi.

Donne-moi la liberté d’aller dans la plaine de la Mitidja avec mes femmes et mes esclaves, afin de mêler mes regrets aux leurs.Dans un si grand malheur, laisse-moi me réfue)gier dans les larmes et me consoler avec ceux qui m’ont donné la vie, après Dieu le Tout Puissant. Je t’en supplie, Seigneur, au nom du Maître de l’Univers, à qui rien n’est caché, qui ordonne la pratique de la vertu, la droiture et la générosité, qui est ennemi de tout mal.

Puisse le Saint Prophète, son bien-aimé Mohamed, te guérir d’une passion qui, si je la favorisais, me rendrait trop criminelle et aurait des suites funestes « .      

Quelle sera la réaction du proclamé roi, face au mépris affiché, teinté d’une accusation certaine, de sa princesse adorée… La suite au prochain RDV

 

Image : peinture, le harem, A. chataux ( 19 e )

B. Babaci

Écrivain-chercheur en histoire

 

Retrouvez les premières parties des histoires d’amour dans la régence d’Alger sur babzman :

http://www.babzman.com/2014/saga-les-histoires-damour-dans-la-regence-dalger-par-b-babaci/ (présentation)

http://www.babzman.com/2014/saga-les-histoires-damour-dans-la-regence-dalger-par-b-babaci-2/ (partie I)

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


4 thoughts on “Saga : Les histoires d’Amour dans la Régence d’Alger, Partie II : Echange épistolaire entre Baba Arroudj, et la princesse ZAPHIRA

  1. nadia benali

    salam babzman je cherche la vrais histoire de zaphira pour une adaptation , je suis réalisatrice merci d avance

    Reply
    1. BABZMAN Post author

      En effet, mais ce sont des périodes de notre histoire qui méritent d’être portées à la connaissance de tous, et d’être abordées sur leurs différents angles. Merci de nous lire .

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *