.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Projet de restauration de deux sites oranais : Palais du bey et la mosquée Pacha


mosquée_du_pachaDes spécialistes de l’agence gouvernementale turque des sites archéologiques « Tica » ont procédé à un état des lieux du Palais du Bey Mohamed El Kebir et de la mosquée Pacha, situés à hai (quartier) Sidi El Houari d’Oran, a-t-on appris auprès de la direction de la construction et de l’urbanisme.

Cette opération permettra aux spécialistes, en séjour à Oran depuis 15 jours, d’élaborer une étude de restauration de ces deux sites qui s’inscrivent, tout comme la mosquée Ketchaoua d’Alger, dans le cadre d’un accord entre l’Algérie et la Turquie, a-t-on ajouté.

Cet état des lieux concerne les aspects topographiques des deux sites, par des techniques modernes utilisant le scanner de trois dimensions (3D) et le prélèvement d’échantillons de matériaux de construction pour une analyse physico-chimique avant d’élaborer une étude et lancer les travaux.

Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, initiateur du projet, se charge de la gestion de l’opération avec l’implication et la consultation du ministère de la Culture dont relèvent les deux sites.

Le palais du Bey, un édifice de l’époque ottomane à Oran remontant à la fin du 18ème siècle, a été construit par Mohamed Ben Othmane El Kébir, selon des données historiques.

S’étendant sur une superficie de plus de 5 hectares et comportant plusieurs pavillons, ce monument est classé patrimoine national.

La mosquée Pacha est l’un des plus prestigieux lieux du culte à Oran, d’une jolie architecture, édifié en 1796 par le Bey Mohamed El Kébir sur ordre de Hassan Pacha, Bey d’Alger.

Il est de forme octogonal et pavoisé de faïences avec un minaret surplombant toutes les habitations de hai Sidi El Houari, l’un des plus beaux minarets d’Algérie.

 

Source :

APS

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *