.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Monuments funéraires royaux en Algérie – Partie II : L’association «les amis de l’Imedghacen», cinq ans d’engagement pour la réhabilitation des lieux


mad2Retiré des villes et villages de Batna, dans une plaine verdoyante sur la route entre les localités de Ain Yakout et Boumia, le mausolée royal de l’imedghacen ne compte que sur ses colonnes vieilles de 2400 ans pour continuer à défier le temps, les pilleurs  et les tentatives maladroites de restauration, alors que le reste de la nécropole se cache encore sous terre.

Isolé de la dynamique de vie de la région, le mausolée est loin d’être intégré dans la vie des villages voisins  et encore moins dans les activités économiques de la wilaya qui laisse ce monument sans considération complètement inexploité malgré son énorme potentiel.

Mais heureusement que cet édifice si particulier a des amis qui ne l’oublient pas et qui lui rendent visite comme pour se recueillir sur la tombe d’un aïeul et lui redonner un  peu de la considération qui lui est due. Depuis cinq ans l’association «Les amis de l’Imedghacen» organise une sorte de Ziara et une multitude d’activités sportives culturelles et scientifiques autour du mausolée.

L’association organise, depuis 2010, le « Marathon international de Medghacen », un événement sportif homologué par la Fédération algérienne d’athlétisme, dont le tracé court du centre ville de Batna jusqu’au tombeau royal.
Parallèlement au marathon, l’association organise également  des journées d’études et des expositions comme « Regards sur le patrimoine culturel et archéologique des Aurès », une manifestation qui avait rassemblé en 2012 plus de 130 photographies prises par des enfants de la région.

Présidée par Azzeddine Guerfi l’association a également publié un fascicule de 16 pages contenant toutes les informations historiques et archéologiques sur le monument en plus de renseignements pratiques pour la région qui est distribué aux participant du marathon à qui on propose une visite guidée des lieux.

Grâce à ce genre d’action l’association tente  d’année en année d’insuffler une dynamique touristique sportive ou économique autour de ce monument tout en profitant du marathon pour attirer l’attention sur l’état de délabrement avancé des lieux et relancer le débat sur la nécessité d’une prise en charge sérieuse du dossier.

Mohamed Rafik

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *