.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Le proverbe du soir : braver l’interdit


 belleقالّك : راجلها يحلف و هي تلحف

Qâllek : râdjelhâ yahlef, we hiya t’lehhaf

« Son mari jure (lui interdisant de sortir), et elle s’enveloppe de son haïk (tenue de sortie).

 

Ce proverbe se disait d’une femme qui osait braver l’autorité de son mari, en décidant de passer outre sa volonté, et de sortir contre son gré.

Il faut bien entendu remettre le proverbe dans son contexte, et prendre en considération le fait que les femmes du siècles dernier, étaient pour la majorité d’entre elles, au foyer, et sous la tutelle du père, puis du mari, à qui elles devaient obéissance. Une femme qui sortait sans l’autorisation de son mari, était très mal vue.

 

Illustration : photographie d’une jeune algéroise, G. Courtellemont, 1928

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *