.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Le phare Du Cap Carbon : le plus grand phare naturel du monde.


cap-carbon-3-bejaia-algerie1Ville millénaire, située au cœur de l’espace méditerranéen,  Béjaia possède de nombreux sites naturels, tel que le Cap Carbon qui offre une vue imprenable sur la grande bleue, le pic des singes, l’anse de Tamelaht (les Salines), le fort de Gouraya et le bastion du Cap Bouak.

Perché sur un éperon rocheux à l’extrémité du Cap Carbon, au Nord du port de Béjaia, un  phare offrant un décor de rêve veille sur les marins.

 

Luis Salvator De Hasbourg, archiduc d’Autriche dans son livre Bougie, la perle de l’Afrique du Nord, dira : « Peu d’endroits de la mer Méditerranée sont d’un effet aussi surprenant, aussi beau que la vue sur l’extrémité du Cap Carbon ».

Phare dit « d’atterrissage », il n’indique pas que la proximité du port de Béjaia, il projette aussi son faisceau pour rassurer que les quais de la ville sont presque à porter de brasses.

Constitué d’une tour cylindrique en verre, reposant sur la terrasse d’une bâtisse, l’axe de la lampe du  phare s’élève à prés de 242 m  au-dessus du niveau de la mer et à près de 15 m au niveau du sol. Il fut initié en 1870, mais la première incandescence en provenance du cylindre ne fut possible qu’en 1906.

De couleur blanche, le feu que les navigateurs peuvent repérer à l’œil nu, a une portée de 29 miles nautiques, soit un peu plus de 50 km. Avec ces caractéristiques, il est reconnu par les marins du monde entier…

Le phare du cap Carbon est géré par l’Office national de signalisation maritime (ONSM), organisme sous tutelle du ministère des travaux publics.

 

Synthèse Bazman

 

Illustration 1 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Cap_Carbon#/media/File:Cap_Carbon_1.jpg

Illustration 2 : http://www.consulat-paris-algerie.fr/tourisme/cap-carbon-3-bejaia-algerie-2/

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *