.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

La rencontre musicale des oasis Ouargla


conccert 1 « La rencontre musicale des oasis Ouargla », est un festival qui aborde  la musique de façon didactique, et qui s’inscrit dans une démarche socioculturelle tendant à perpétrer l’imaginaire collectif d’une jeunesse consciente des richesses de son patrimoine local, mais également avide de découvrir d’autres horizons.

Un espace dédié à l’expression artistique, et propice à la création

S’inscrivant dans la continuité d’une action entreprise l’année précédente, et suite au succès fulgurant  qu’a connu cette dernière; la deuxième édition de « La rencontre musical des oasis Ouargla» a fait  vibrer Ouargla aux rythmes de la musique du 26 au 30 du mois d’avril dernier.

Slimane Boughaba, président de l’association ADJIAL ZINGDAH-AL TAKAFIA et  musicien dans un groupe éponyme, précise que cette manifestation musicale est la résultante d’un projet ambitieux et visionnaire, dont les jalons ont été posés par l’association qui a œuvré en étroite collaboration avec le Ministère de la culture et ses institutions annexes.

Le public composé d’une grande majorité de jeunes, a pu apprécier des concerts de grande qualité, donnés par une  pléiade d’artistes aux univers et styles musicaux divers.

Une musique ancrée dans  la réalité et le quotidien avec LA NOT, Mazal et Southcrew, l’ambiance feutré de l’univers musical de Goya et la voix captivante de Rihab Alloula, du diwan avec Maalam Lahbib, Nora Gnawa, Tafna mais aussi Larbi Djeddi, Youcef Zergoune, Feroudja, Zingdah, Tahahkit, Haroun Freeman et NabilBaly Othmani.

Par ailleurs, le public a put revisiter ses classiques avec Cheick El Kaid, et découvrir un groupe, dont le nom s’ajoute à la nouvelle scène musicale algérienne : Ghaba story de Ouargla qui ont enflammé la scène avec des sonorités Reggae.

« La rencontre » a en outre,  permis la mise en place d’une expo-vente d’instruments traditionnels africains, de l’atelier« Iharen d’Afrique », un espace dédié au palmier-dattier : grande fierté de l’oasis avec plus de 50 variétés de dattes répertoriées et une exposition de marionnettes représentant des scènes de la vie quotidienne (mariage, célébrations et manifestations culturelles), et enfin des ateliers et class master d’initiation à la musique destinés aux plus jeunes.

Tahar Idder, un  des membres  de la formation musicale Zingedah  ajoute en ce sens : «  Suite à l’action de l’année dernière, de jeunes filles de Ouargla, s’expriment dans la rue avec leurs guitares et cela relève de l’exploit des plus louables »

Rehausser l’action culturelle  à travers  l’échange musical et ses manifestations, et redonner ainsi  à la musique locale ses lettres  deconcert 2 noblesses, tels sont les principaux objectifs de « la rencontre musicale des oasis de Ouargla ». une démarche qui tente de réajuster l’image de l’oasis loin des clichés et dénominations qui tentent de la réduire en ce sens à une série de faits divers et à une agglomération industrielle liée exclusivement  à l’or noir et à ses aléas. La charmante oasis de Ouargla est bien plus que cela!

A suivre

Leila A

 

Illustrations : Photographies prises par  Oussama Bourdine :

  1. Checik Kaid
  2. Ghaba story ( Groupe de Reggae )

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *