.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Contribution : À Rachid, à Azzedine…


Image1Oh ces souvenirs, ce présent discutable.

On aimerait tellement vivre hier, pas vrai ?

Pour quoi ? Seulement pour revoir ceux qui ont fabriqué nos printemps, ceux qui étaient là hier, ceux qui écrivaient de leurs voix sur nos champs de fleurs, ceux qui usinaient des rêves et les offraient dans une enveloppe souriante à tous ceux qui y croyaient …

Revoir ceux qui inscrivaient le sourire et les rêves partout ;  à l’envers de nous, sur nos cœurs, dans les étoiles, sous les jupons de la lune, dans les rayons solaires, dans l’azur du ciel, sur nos lois, sous nos dermes, et savoir que sont-ils devenus ?

Ceux qui ont pris la valise comme Mohamed, ceux qui sont partis, ceux que l’on a fait partir, ceux que l’on a mis à la porte, ceux que l’on a chassé de chez eux.

On ne meurt pas de se casser la figure. On ne meurt pas d’humiliation. «On meurt d’un coup de couteau» dans le dos, disait Brel, et le dos de ces êtres saigne encore, eu égard qu’ils restent de la même trempe de Van Horst ; ils sont debout encore, ils sont des morts encore vivants, tel Rachid qui s’assoie chaque soir près de son fleuve détourné regardant « Tombéza » pleurer, suite à la déchirure de «l’honneur de sa tribu», comme Azzedine aussi qui ne cesse de crier de sa voix de stentor dans son bus « El Hafila mazal’ha T’ssir ! ».

C’est malheureux quand un peuple fend dans l’amnésie et devient sans mémoire. Telle une épave, il sera malmené par tous les courants et il ne saura jamais voir plus loin que le bout de sa proue.

L’amnésie collective, cette maladie qui guide vers la dérive de la société a fait de ces êtres des gens doublement victimes.

Plumes ! Soyez serves d’une rigueur gueulant les noms de ces âmes éternelles.

 

Jef

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


One thought on “Contribution : À Rachid, à Azzedine…

  1. Tiliouine

    je viens à peine de connaitre votre site que déjà j’en suis fan , C’est une Formidable Initiative . Bravo pour toute l’équipe, j’espère y contribuer ^pour ne pas laisser notre mémoire tomber en désuétude, tomber dans l’oubli, l’amnésie pour ne pas nous faire coloniser par une autre mémoire détournée, falsifiée fausse dont on a absolument rien de commun et importée d’ailleurs.

    Comment faire pour recevoir régulièrement les nouvelles su site

    Bravo et encore bravo

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *