.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Articles catégorie : La colonisation française (1830 à 1962)

Boutin, un espion de Napoléon à Alger 

L’agent secret Vincent-Yves Boutin séjourne à Alger en 1808 pour y étudier l’éventuel débarquement français et l’établissement définitif d’une colonisation. Une rue –...

El Keblouti, le chef de l’insurrection des Spahis 

Nombre d’observateurs s’accordent sur le fait que 1871 est l’année des insurrections dans toute l’Algérie. La mémoire collective retient celle du Cheikh Mohamed El Mokrani, mais...

Images rares -Algérie 11 décembre 1960 –

Le 11 décembre 1960, une date qui a permis de faire connaitre au monde entier que le peuple algérien veut sa liberté, son indépendance et son autonomie. les Algériens de tout âge, sortent dans...

Paris prêt à remettre à Alger une copie de ses archives coloniales

Paris prêt à remettre à Alger une copie de ses archives coloniales (Premier ministre algérien) Paris – Emmanuel Macron est prêt à remettre à l’Algérie une copie des archives de la...

Extrait revue Babzman : La presse française au lendemain du déclenchement de la Révolution algérienne

 «Terroriste.» La plupart des journaux français s’accordent pour qualifier le déclenchement du 1er Novembre 1954 d’acte terroriste ou d’actions menées par des terroristes.  Certaines...

VIDEO : Le général Aussaresses avoue et raconte l’assassinat de Larbi Ben M’Hidi

Cinquante ans après, les circonstances exactes de la mort de Larbi Ben M’Hidi, chef politico-militaire du FLN pour la région d’Alger en 1957, restent controversées. La thèse...

VIDEO : Bouaziz Bengana prête allégeance à la France

Une vidéo rare du Bachagha Bouaziz Bengana, qui prête allégeance à la France, à la mosquée de Paris « …Pour la gloire et le triomphe éternel de notre mère bien aimée, la...

Les 900 oreilles coupées par le bachagha Bengana, contibution de Ali Farid Belkadi

Le bachagha Bengana coupait les oreilles des résistants algériens auxquels il tendait des embuscades avec ses goumiers. Puis, il les entassait dans des couffins qu’il remettait ensuite aux...

Témoignage de la veuve de Abane Ramdane

– Tu fais quoi ? – Je suis secrétaire d’avocat. – Tu tapes à la machine ? – Oui. – Tu as des contacts et des refuges sûr ? – Oui. – Alors tu seras...

Les journées de décembre 1960 : le tournant décisif, par Mohamed Rebah

Le 11 décembre 1960, au chant de « Min djibalina talaa saoutou el ahrar », le peuple algérien descendait dans la rue, la poitrine nue, face aux mitrailleuses françaises. «...