.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Guerre punique – Partie II – La vaine revanche d’Hannibal –


© 2011 Musée du Louvre Philippe FuzeauLa première guerre punique fut terrible pour Carthage, sur plusieurs aspects.  

Elle avait non seulement perdu la Sicile , mais avait également perdu sa supériorité navale sur Rome. En outre, l’indemnité de guerre imposée par Rome à Carthage causa sa faillite. 

Mais, cette défaite n’allait pas entamer la volonté de Carthage de régner sur la Méditerranée ni la dissuader de prendre sa revanche. En effet, quelques années après la première guerre punique, pendant que Carthage fut occupée lors de la répression d’une émeute déclenchée par des mercenaires sans salaire, Rome prit les îles carthaginoises de Sardaigne et de la Corse. Carthage, cependant, récupéra et commença à étendre son influence dans la péninsule ibérique. 

La seconde guerre punique (219 à 202 av. J.-C.) commença quand la ville ibérique de Sagonte, un allié nominal de Rome, fut prise par Carthage. Le célèbre général Hannibal  était déterminé à écraser Rome. Par manque de puissance navale,  Hannibal commanda une armée nombreuse, composée notamment d’éléphants, vers la France et à travers les Alpes vers l’Italie. L’arrivée de l’armée d’Hannibal  en Italie déclencha de nombreuses rébellions contre la domination romaine et  Hannibal  vainquit Rome de manière décisive à la suite d’une série de batailles. 

Face à cette avancée spectaculaire, Rome préféra éviter un conflit direct avec Hannibal  en Italie, tandis que les Romains furent en mesure de conquérir Ibérie des Carthaginois. 

Hannibal  n’avait pas d’équipement adéquat pour tenir le siège de Rome et ne pouvait pas recevoir de renforts de Carthage par manque de puissance navale. Le frère d’Hannibal, Hasdrubal  suivit son frère dans les Alpes avec une nouvelle armée, mais il fut vaincu avant de parvenir ce dernier.  Hannibal  prit finalement une retraite hâtive, de retour à Carthage, pour rencontrer Scipion en Afrique du Nord à la bataille de Zama. Là, les Romains vainquirent Carthage, ainsi s’acheva la Deuxième Guerre punique. Carthage n’aurait jamais contesté l’hégémonie de Rome en Méditerranée. Un demi-siècle plus tard, Carthage fut finalement conquise par Rome au cours de la troisième guerre punique, qui ne fut rien de plus qu’un siège de la ville. .. A SUIVE 

Azzeddine B.

  1. Illustration : © 2011 Musée du Louvre Philippe Fuzeau
  2. Image à la une :  Hannibal contre Rome – Image created in 3D max, Bryce 3D and finish touch with Photoshop CS2.

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *