.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

El Goléa ou la ville aux deux cent mille palmiers


172228-algerie-el-golea-jardins-de-l-annexe-demeure-duBaptisée Taourirt du temps des berbères, El Goléa, ou El Ménéa pour les gens de la région, est une véritable ville-jardin qui est incontestablement l’une des plus belles oasis algériennes.

Ville du sud d’Algérie, El Goléa ou El Ménéa est une commune de la wilaya de Ghardaïa. Cette ville forme une oasis qui contient des milliers d’arbres de différentes natures tel que les orangers, palmiers, abricotiers, grenadiers… Elle est aussi  réputée pour son eau minérale et ses roses qui fleurissent à longueur d’année. Elle dispose également d’un des plus beaux lacs salins peuplés d’oiseaux migrateurs de quelques 38 espèces, un ksar millénaire, des gisements de roses de sable à perte de vue ainsi qu’un riche musée…

Longtemps considérée  comme la capitale saharienne de l’orange et des roses (que les colons affectionnaient tant) El Goléa a vu l’organisation du premier congrès international de la rose et de l’oranger en 1930 avec la participation de 27 rois et chefs d’Etat.

L’oasis d’El Goléa est un sujet d’émerveillement pour les voyageurs… Tous sont séduis par son charme incomparable !

 

Rédaction Babzman

Image: EL GOLEA Jardins de l’annexe. Demeure du Chef d’Annexe www.delcampe.net

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *