.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

El goual / gawwal


conteurLe  mot el goual est un substantif issu de l’arabe, signifiant littéralement « celui qui  dit ». Le terme représente à la fois un personnage ainsi qu’une fonction, et son usage demeure propre aux régions à influence bédouine.

El goual est un conteur populaire rattaché à la geste hilalienne (chansons et contes de transmission orale), il fait son apparition avec  l’arrivée de la tribu nomade des Banou Hilal بنو هلال , venue de la péninsule Arabe vers la Maghreb au XI e siècle. Cette épopée  est connue sous l’appellation « el taghriba » c’est-à-dire : la ruée vers l’ouest.

El Goual  relate les prouesses du héro arabo-musulman dans les  endroits à large diffusion : places publiques, lieux de culte, marché hebdomadaire. Il déclame, à l’aide d’un manuscrit, son récit  philosophique de manière attrayante et emphatique, et qui peut également faire à l’occasion office de dépêche. La tradition du gawwal est ancrée dans une réalité sociale et politique, car il incarne l’esprit qui veille sur « la cohésion  tribale » appelée « Al assabia ».

« Il exagère à outrance les parties de son récit qui provoque l’étonnement et l’exaltation de ses auditeurs, et le ponctue de versets coraniques et de Hadith. »

Ces récits épiques sont souvent attribués à d’illustres  historiens et plumes arabes en vue de gagner en crédibilité.

 

Leila A

  1. Illustration : Le conteur arabe, Horace Vernet, XIX e

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *