.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Conte du jeudi soir : L’éternelle chasse à la lumière des papillons de nuit …


sorcièreIl était une fois, dans un un royaume lointain, une très belle princesse : Ses yeux grands, couleur de miel faisait baisser tous les regards; sa peau blanche et laiteuse reflétait la lumière du soleil et sa bouche, en forme de cœur, était rose comme les grains de grenade. Ses cheveux, longs et soyeux tombaient sur son dos en cascades de boucles … Dans ce même royaume, il y avait une sorcière, petite, vilaine et méchante, avec plus d’une centaine de verrues sur le visage, qui la jalousait.

Un jour, le Roi demanda à sa cour d’organiser une très grande fête en l’honneur de l’anniversaire de sa fille la princesse. Pendant des semaines, jour et nuit, on s’occupa de l’entretien des jardins du royaume, de repeindre les maisons et les murs, de nettoyer, de faire briller … Bref, c’était le grand ménage. Bien sûr, quand on invite les autres famille royales, il faudrait bien les recevoir …

Pendant ce temps, la vilaine sorcière, jalouse des préparatifs et de toute la peine que se donnaient les gens du royaume pour juste une soirée en l’honneur de la princesse, réfléchissait à comment la rendre malheureuse. Pendant toute la nuit, elle ne ferma pas l’oeil et pensait à une ruse pour semer la peine dans le coeur de la jolie princesse … Puis, soudain, elle fit appel à tous les papillons du royaume.

« Papillons de nuit, écoutez moi! Vous êtes beaux, mais vous avez la vie éphémère! … Cela dit, si vous voulez vivre plus longtemps …. J’ai la solution! »

« Ah oui? répondit l’un d’eux. Quelle est la solution? »

« Si vous voulez vivre indéfiniment et faire profiter la nature de votre beauté, vous pouvez devenir humains et vivre jusqu’à la fin des temps! »

« Comment? », répondirent les papillons.

« Si l’un d’entre vous arrive à convaincre la princesse de l’épouser, il sauvera toute son espèce car tous deviendrez non seulement humains, mais  vous garderez votre même beauté … Mais il faudrait le faire le soir de la fête! »

 Tous les papillons se préparèrent pour le lendemain soir, soir de la grande fête princière … Jeudi prochain, vous saurez ce qui est arrivé au royaume …

Mounira Amine-Seka.

D’après le contre 124 du livre « Contes et traditions d’Algérie » Editions Dlies France 2005.

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *