.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 2 décembre 1972, création du musée national du Moudjahid.


muséeCrée par le décret 72/66 du 02décembre 1972, le Musée du Moudjahid était d’abord situé à El Biar avant d’être transféré à Riadh El Feth en 1983.

Le Musée du Moujahid se trouve dans la partie inférieure de Maqam Echahid, le Sanctuaire du Martyr, à El Madania, sur le plateau du Hamma qui surplombe la baie d’Alger. Trois gigantesques soldats veillent sur lui : le résistant durant la période d’occupation française, le combattant de l’ALN et celui de l’ANP.

Ce Musée est certainement le plus visité du pays, du moins de la Capitale. Des familles entières, grands et petits, y entrent avec solennité pour connaitre un pan entier de notre histoire récente.

L’espace compte plusieurs galeries. Mais avant de commencer le circuit de la visite, le regard est happé par une très grande toile de la scène du coup de l’éventail, le prétexte avancé par la France pour envoyer son armée attaquer Alger. De là, commence le voyage à travers l’histoire. La première galerie est ainsi réservée à la résistance populaire, entre 1830 et 1919 et qui relate les différentes révoltes à travers des peintures et des objets exposés, notamment l’Emir Abdelkader. Puis, le pavillon de la résistance politique, de 1919 à 1954, avec des portraits de personnages ayant marqués cette période, des drapeaux et des objets.

Quand à la révolution de 1954-1962, elle occupe le plus grand des espaces. Elle est relatée avec détails et, là encore, de nombreux objets y sont exposés, notamment des journaux, des radios, des armes, des machines à écrire, des caméras et une impressionnante guillotine dans un coin avec une mise en scène non moins saisissant. Toutes les grandes dates sont également représentées à travers des photographies.

En parallèle à ces galeries, le Musée du Moudjahid compte une bibliothèque, une médiathèque, un amphithéâtre une salle de conférence… Et au sous-sol, un lieu de recueillement avec, au centre et sous un dôme, une majestueuse roche lumineuse, symbolisant l’unité et la détermination du peuple algérien, ainsi que les montagnes qui ont servis de maquis pour les moudjahidine.

Le Musée a pour missions, en plus d’enregistrer, de conserver, de restaurer et d’exposer des objets, de collecter le maximum de documents et de témoignages, ainsi que tous ce qui se rapporte aux faits de la révolution.

Depuis peu et dans le cadre de la célébration du 60eme anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, le Musée du moudjahid s’est donné pour mission de recueillir les témoignages des anciens combattants afin de constituer un fond audiovisuel pour les historiens.

Selon l’APS qui avait recueillis les propos du directeur de cette institution, monsieur Mustapha Bitam, pas moins de 25 moudjahidate et moudjahidine sont quotidiennement reçus pour des enregistrements filmés.

Cette initiative quelque peu tardive mais salutaire, pourrait permettre aux historiens de poursuivre l’écriture de notre histoire à travers des témoignages de ceux qui ont mené la Révolution.

Enfin, il faut préciser que le Musée du Moudjahid est ouvert aux étudiants, chercheurs et même aux citoyens qui sont passionnés par l’histoire, la notre en particulier, et qui peuvent accéder à des titres et peut être, un jour prochain, aux archives.

Z.M.

Sources :

 « Guerre de libération nationale : Course contre la montre pour recueillir les témoignages des moudjahidine », publié le 27 octobre 2014 in www.aps.dz

Guide du Musée national du Moudjahid.

 

 

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *