.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 19 décembre 1946 – La première guerre d’Indochine –


indiLe 19 décembre 1946, le parti communiste vietnamien de Hô Chi Minh s’insurge et se soulève contre le colon français à Hanoï et dans tout le Tonkin (nom autrefois utilisé pour désigner la partie septentrionale du Viêt Nam actuel). C’est le début de la première guerre d’Indochine.

L’Indochine, le bourbier français (1946-54)

En 1930, la création du Parti communiste indochinois accélère le processus de contestation. L’Indochine se couvre de groupes d’actions et de syndicats, et la prise de pouvoir n’en est que plus facile.En mars 1945, les Japonais rejettent les Français de la région (Indochine, Cambodge, Laos), ce qui permet au Viêt Minh une organisation politique et paramilitaire vietnamienne, créée en 1941 par le Parti communiste indochinois, de prendre le pouvoir sur la colonie française.

La guerre d’Indochine opposant Français et partisans du Viêt Minh est à la fois une guerre de décolonisationet un enjeu important dans la tension grandissante entre les deux blocs qui s’affrontent (guerre froide). C’est aussi mais, surtout, l’occasion d’un affrontement militaire entre un Viêt Minh, à première vue sans grands moyens et qu’aucun Etat ne reconnaît, et une armée française plus nombreuse et dotée d’un matériel moderne. D’un côté, les Français tiennent la majeure partie du pays et, de l’autre, le Viêt Minh instaure des zones libérées où il crée un pouvoir de fait. A partir des années 1950, le conflit s’internationalise, et le soutien des Américains pour les Français paraît déjà insuffisant. Les défaites françaises se multiplient et l’armée prend un coup fatal à Diên Biên Phu le 7 mai 1954.

Suite à cette défaite françaises’ouvre la phase de la Conférence internationale de Genève consacrée à la question indochinoise. Le président du Conseil, Pierre Mendès France, conclut les accords de Genèvequi mettront fin au conflitet partagent le Vietnam en deux Etats. Pour la France qui accuse de lourdes pertes, c’est une décolonisation manquée. Le dialogue ne sera rétablie entre les deux pays qu’au cours de la décennie 1990.

Mira B.G

  • Image : Exposition temporaire (2011), »L’Indochine en guerre, des images sous contrôle [1945-1954], Musée Nicéphore 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *