.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 18 décembre 1865, le 13e amendement de la Constitution abolit l’esclavage sur tout le territoire américain.


abL’article premier, du 13e amendement  de la constitution des Etats-Unis d’Amérique (du 7 septembre 1787),  stipule : « ni esclavage¤ ni servitude involontaire n’existeront aux États-Unis ni dans aucun des lieux soumis à leur juridiction ».

Quelques 4 siècles plus tôt, et avec la découverte de l’Amérique, et l’exploitation des richesses et des vastes territoires, les riches exploitants avaient besoin d’une main d’œuvre abondante et à moindre prix pour faire fonctionner les mines et les plantations.

 

Conquête du « nouveau monde », et traite humaine

La traite des esclaves noirs a commencé, peu après l’installation des premiers colons britannique en Virginie, au 15e siècle, lorsque les portugais commençaient à acheter les hommes sur les côtes d’Afrique, puis les exportaient au nouveau monde. Des « negriers » Européens partaient d’Europe avec des marchandises manufacturées, qu’ils échangeaient sur les cotes d’Afrique, contre des captifs fournis par certains royaumes et négriers Africains.

Réduits en esclavage, ces africains travaillaient sous la contrainte dans d’atroces conditions. Il faudra attendre le 18esiècle pour qu’un véritable mouvement abolitionniste se mette en marche en Amérique du Nord.

Ainsi, en 1807, le président Thomas Jefferson interdit l’importation et le commerce d’esclaves. Malgré tout, la traite des Noirs continue de se renforcer…

Avant même la guerre de Sécession, les Noirs d’Amérique, deviennent l’enjeu d’un conflit moral, opposant le Nord au Sud, les abolitionnistes aux esclavagistes

 

Guerre de sécession et abolition

Ce n’est qu’une soixantaine d’années plus tard,  suite à l’élection du président Abraham Lincoln, en novembre 1860, et au déclenchement de la guerre de sécession le 15 avril 1861, par onze Etats du Sud (qui constituent par la suite  la Confédération des Etats d’Amérique), que l’abolition est décidée par le président Abraham Lincoln.

En effet, le 1er janvier 1863, en pleine guerre de sécession le Président Abraham Lincoln proclame l’émancipation des esclaves dans les Etats du sud insurgés, mais il n’avait pu introduire l’abolition de l’esclavage dans la constitution faute d’une majorité suffisante au congrès.

Ce n’est qu’à la fin de la guerre, le 31 janvier 1865, que le congrès des Etats Unis vote le 13e amendement de la constitution, lequel prendra effet le 18 décembre 1865.

Au 13e  amendement s’ajoutera un 14amendement, adopté en 1868, qui fera  des ex-esclaves des citoyens ainsi qu’un  15e amendement, en 1869, qui leur donnera le droit de vote. Un changement radical qui n’endigue cependant pas les réflexes racistes dans les Etats du Sud, ni n’efface les stigmates de l’esclavage.

En effet, après les amendements portant sur l’abolition de l’esclavage, il faut souligner que les mentalités n’avaient pas évolués dans ce sens. La plus grande partie de la population américaine de race blanche n’étaient pas préparées à considérer les noirs comme leur égal ou comme des citoyens Américains.

Après l’abolition de l’esclavage la condition des noirs américains à très peu évolué en matière de travail où une grande discrimination se pratiquait à leur encontre ; les conditions de vies sociales (logements) ont elles aussi peu évoluées : les américains noirs, étaient interdits dans les lieux publics dit à blancs (transports, cafés, restaurants,…)

La lutte pour la reconnaissance de la pleine citoyenneté, et de l’égalité fut un long chemin semé d’embûches… Dont le combat est encore de mise aujourd’hui, dans certaines régions du continent. 

«  Aujourd’hui l’esclavage est un crime abominable. Il persiste dans de nombreuses régions du monde sous d’autres formes modernes telles que la servitude pour dettes, le travail et la vente d’enfants ainsi que la traite des femmes et des filles à des fins de prostitution. »Tel fut le message de Ban Ki Moon secrétaire Général de l’ONU à l’occasion de la journée internationale de la commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves le 25 mars 2010.

¤ L’esclavage est  un système socio-économique, reposant sur l’exploitation des êtres humains, et qui ne fonctionne que sous la contrainte et la violence.

R.M

 

Sources :

  1.  http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/esclavage/49330
  2. http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/traite_des_Noirs/98193
  3. http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/guerre_de_Sécession/143727
  4. Image : L’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises, XIXe siècle, F-A Biard

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *