.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 12 mai 1942, naissance du footballeur Abderrahmane Meziani


usmab1On ne peut parler de l’USMA sans évoquer le nom d’Abderrahmane Meziani, un véritable artiste sur un terrain de football. 

Abderrahmane Meziani est né le 12 mai 1942, à Alger, dans une famille de commerçants. Il commence très tôt à taper dans un ballon et démarre sa carrière en minime au MC Alger, en 1955, puis passe à l’ASPTT Alger, avant de signer une licence à l’AS Saint-Eugène, le club phare de l’algérois, à l’époque.

Après l’indépendance de l’Algérie, Meziani, âgé de 20 ans, suit les conseils de son oncle, Hadj Kemat, et signe à l’USM Alger où il passera toute sa carrière.

Son premier titre, il le gagnera avec son équipe en 1963 face au MCA 3-0. Mais auparavant, le 4 janvier 1963, Meziani est le plus jeune international à endosser les couleurs nationales lors de la première rencontre officielle de l’Algérie indépendante. A la 80e minute, il inscrit le but qui mène à la victoire (2-1) face à la Bulgarie.

A l’époque, il est sans conteste, le meilleur joueur à son poste. Attaquant racé, jouant des deux pieds et doté d’une excellente vision de jeu qui lui permet d’organiser, à sa guise, le jeu de son équipe, il se distingue par de superbes dribles qui déroutent ses défenseurs adverses.

Surnommé « Mezmez » par les supporters du club, avec Krimo Rebbih et Hamid Bernaoui, Meziani formait un trio magique dans l’USMA.

Pour les supporters des Rouges et Noirs, c’est le match joué au stade du 20-Août, au milieu des années soixante, contre le MC Saïda, qui restera gravé dans les mémoires. Parti du centre du terrain, Abderrahmane Meziani passe en revue toute la défense saïdie avant de battre l’infortuné gardien de but, venue à sa rencontre. Du grand art, que seuls des joueurs de génie, comme lui, sont capables de réaliser sur un terrain de foot.

Meziani joue régulièrement en Equipe nationale. Il prend du galon et devient une pièce maîtresse de la sélection aux cotés des Lalmas, Seridi, Kalem, Berroudji… Il sera repéré par des recruteurs internationaux, mais à l’époque, une loi empêche les joueurs algériens de signer avec une équipe étrangère avant d’atteindre l’âge de 29 ans. Meziani restera ainsi dans l’USMA qui remportera un titre de champion d’Algérie durant la saison 1962-1963 et disputera cinq finales de Coupe d’Algérie consécutives entre 1969 à 1973. La dernière, sera contre le MC Alger, au stade Olympique du 5-Juillet. Un match qui tiendra en haleine 80.000 spectateurs et des millions de téléspectateurs qui suivront la rencontre à travers le petit écran.

Le 1er mai 2006, Abderrahmane Meziani est victime d’un accident cardio-vasculaire. Après plusieurs jours de coma et une paralysie du côté gauche, il est transféré en France pour y recevoir les soins nécessaires. Il se rétablira petit à petit après une longue rééducation. Cependant, il se déplacera longtemps en fauteuil roulant.

Synthèse K.T

Sources :

« L’homme au dribble irrésistible ! Abderahmane Meziani. Ancienne coqueluche de l’USMA et de l’équipe nationale », par Hamid Tahri. Publié dans El Watan du 06 mars 2008

« Gloires d’hier et d’aujourd’hui. Qui se souvient de Meziani Abderrahmane ? », par Kaci Aggad, in L’Expression du 04 Avril 2012

http://www.usm-alger.com

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *