.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 11 mai 1939, l’Espérance Sportive Guelmoise ESG est créée dans un café de la ville.


sportLe football existe à Guelma depuis 1917. Le premier club, la Jeunesse sportive Guelmoise JSG, est constitué essentiellement de français. Et l’année 1924 voit naître l’Étendard Sportif Musulman Guelmois ESMG, par un groupe de Nationalistes.

A cette époque, l’objectif des associations sportives est de rassembler, sensibiliser et mobiliser les jeunes algériens autour de la cause nationale, le colonialisme menaçant toujours l’identité culturelle.

L’Espérance Sportive Guelmoise (ESG ), voit le jour un 11 mai 1939 au Café des Amis à Guelma. Parmi ses membres fondateurs : Boukerdine Tayeb, Boukehoul Ahmed, Brahem Mohamed et Kheoualdia Houssine. En 1940, le club change de nom, il devient l’Espérance Sportive Musulmane Guelmoise (ESMG). Les joueurs évoluent en tenue noir et blanc. Entre 1939 et 1945, le club est présidé par Zouara Salah.

Selon Henri Alleg, durant les massacres du 8 mai 1945, l’n des dirigeants du club étant soupçonné d’appartenir au PPA, les joueurs de l’équipe sont exécutés. « Les corps, arrosés d’essence, sont brûlés sur la place de l’église ou dans les fours à chaux d’Héliopolis ».

A partir de cette tragédie, le club portera le surnom de l’Escadron noir.

Parmi les martyrs du 8 mai 1945, les frères Abada, Ali, Smain et le père Amor. Ouartssi Mabrouk, Selailia Tayeb et Seridi Hmaida.

L’ESMG compte de nombreux martyrs de la révolution, dont Souidani Boudjemâa et Harcha Hacen.

L’ES Guelma remporte son premier titre international en 1955 face au Wydad de Casablanca et remporte le Championnat d’Afrique du Nord. « La finale se jouait au stade du WAC (Widad de Casablanca) en 1955 ; l’Espérance de Guelma était menée au score un a zéro (1-0), but du joueur Gomez du WAC Casablanca, mais après une échappée du vif ailier gauche Bara Amor alias Baïza, il réussit à marquer le but égalisateur à six minutes de la fin du match. Pendant les prolongations et plus exactement à la 108e minute, l’ailier gauche Bara Amor s’échappait encore du côté gauche et d’une magnifique ouverture donne la balle à Merzougi qui marque le but de la victoire. »

Plus tard, le club évoluera en première division pendant 17 saisons. L’ES Guelma reste le premier club musulman de la région bônoise (Hamra Annaba fondé en 1944, ES Souk Ahras en 1958 et US Tébessa en 1947), les autres clubs de la région sont des clubs alors coloniaux (AS Héliopolis en 1958, RC LA CALLE en 1934, EV KOUIF, OUNZA SPORT en 1937).

Z.M.

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *