.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 10 février 1943, en Algérie


iabbasf001p1Ferhat Abbas publie un manifeste du peuple Algérien et réclame une Algérie autonome 

Les revendications politiques des clans nationalistes algériens, sont divisées dans les années 30. Ainsi,  Le Parti Populaire Algérien de Messali Hadj demande l’indépendance, tandis que la fédération des élus indigènes réclame une complète assimilation

Durant la seconde guerre mondiale, l’Algérie est occupée (1942) par les Anglo-Saxons et Robert Murphy, représentant du président Roosevelt, dénonce un colonialisme auquel l’Empire britannique s’était adonné, mais qu’il abandonnait au profit du Commonwealth. Les Algériens prennent de plus en plus conscience de leur statut « d’indigène » et demandent que des droits politiques leur soient enfin reconnus.

C’est dans ce contexte que Ferhat Abbas publie, le 10 février 1943, le Manifeste du peuple algérien avec la signature de 28 élus musulmans. Cette initiative consacre l’échec de la politique conduite en Algérie par les gouvernements de la IIIe République. Elle inaugure un long processus qui va mener en moins de vingt ans à la naissance de la nation algérienne.

 

Cela s’est passé un 10 février 1957 , en Algérie 

Le FLN fait exploser plusieurs bombes à Alger

Des bombes  explosent dans les tribune du stade municipal d’Alger (Belcourt) et au stade d’El biar, avec pour bilan : 10 morts et des centaines de blessés. Deux jours plus tard, la police française fait guillotiner deux membres du FLN, soupçonnés d’avoir participé aux opérations.

Source :

  1. Les échos d’Alger du 10-11 février 1957

Mira B.G

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *