.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Bsissa


epiCe terme désigne une préparation berbère, à base d’orge mûre. 

Les grains d’orge grillés sont réduits en farine; celle-ci est consommée de façon diverses : sans autre préparation, placée dans le creux de la main, et léchée, elle peut être aussi légèrement humectée d’eau ou de l’huile d’olive, additionnée de miel et de sucre. 

LA préparation la plus raffinée est celle de la bssissa aromatisée. On ajoute à la farine d’orge grillée, des grains de coriandre, quelques grains de fenouil, de cumin, de fenugrec, également grillés et réduits en poudre; on sale et on mélange le tout. Cette bssissa est pétrie dans de l’eau et de l’huile, fourrée de fruits secs (raisins, figues sèches, ou dattes sèches et broyées), et roulée en boules et en boudins.

C’est la nourriture du voyageur, à la fois légère, et tonique. On prépare également de la bssissa avec du blé mûr et du sorgho. 

Mira B.G

 

Sources :

  1. M. Akli Haddadou, Guide de la culture berbère
  2. G. Colin « Observations étymologiques sur le vocabulaire Kabyle »

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *