.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Aux origines de la blondeur des berbères, partie I


blonde kbyleContrairement à ce que suggère Pellat dans l’Encyclopédie de l’Islam (1960, p. 1208), l’existence de « berbères blonds » ne saurait être assimilée à un problème supplémentaire, rendant encore plus mystérieuse l’origine des Berbères, dont Gibbon disait déjà qu’elle était « enveloppée dans les ténèbres » (1985, t. II, p. 98). Ainsi que l’indique assez clairement Sergi (1901, p. 59), le problème ethnogénique posé par les « Blonds » est lié à celui de l’origine européenne des Libyens, c’est-à-dire des Berbères.

En fait, la question a été résolue par Kidder, Coon et Briggs (1955, pp. 65-66) qui montrèrent qu’elle n’était pas pertinente, dans la mesure où la tendance au blondisme des populations berbères s’avère équivalente à celle de la plupart des populations méditerranéennes.

Néanmoins, plusieurs hypothèses ont été avancées sur l’origine des « Berbères blonds » ; ces hypothèses, erronées ou fantaisistes, constituent des représentations actives de l’identité berbère, et interfèrent sensiblement dès qu’il s’agit d’en débattre. Au demeurant, la plupart d’entre elles, en dépit de ces erreurs, s’inscrivent dans un réel processus d’identification, même si elles demeurent tributaires des aléas scientifiques d’une époque. Aussi importe-t-il de les évoquer avant de s’intéresser aux hypothèses inverses, qui devaient provoquer, sinon leur abandon explicite (ce cas de figure est généralement absent de la vie scientifique), du moins leur oubli partiel.

Certes, Vallois affirmera, à son tour, l’existence de blonds nordiques (1944, p. 38), ainsi que Ferembach, qui suggère, en outre, que les Carthaginois, les Romains et les Vandales seraient venus renforcer le contingent des individus à peau claire (1975, p. 116) ; mais, si l’on cite, aujourd’hui encore, ces origines nordiques, cette thèse ne prête plus à aucun débat scientifique sérieux.

  Le paradigme des blonds étrangers  

Shaw demeure la référence obligée dès que l’on évoque les « Berbères blonds ». Il les a décrit dans Travels or observations relating to several parts of Barbary and the Levant (1738), faisant des blonds, les descendants des Vandales de Genséric, après qu’ils eussent été défaits par Bélissaire : « ces dissemblances nous portent à croire […] qu’ils sont, sinon la tribu dont parle Procope, du moins les descendants des Vandales » (Shaw, 1830, t. II, pp. 169-170). Buffon, dans son Histoire naturelle de l’homme (1749), cite cette thèse sans donner l’impression d’y adhérer : « ce qui peut faire croire que ces hommes blonds descendent des Vandales » (Buffon, 1792, t. II, p. 84). Gibbon critique directement le point de vue de Shaw, en remarquant que Procope répétant ce que disait le chef maure Orthaïas, affirmait qu’au delà du territoire de celui-ci (situé à l’ouest de l’Aurès) était un vaste désert puis des hommes au corps blanc et à la chevelure blonde. La présence de blonds était ainsi antérieurement attestée à la venue des Vandales. Desmoulin (1826, p. 172) réfutera aussi Shaw, en indiquant qu’il aurait mal interprété Procope. A partir de cette époque, la plupart des auteurs évoquant les blonds, à l’exception notable de Broca (1876, p. 400), se croiront obligés de réfuter la thèse de Shaw comme si personne ne l’avait fait avant eux, tels Vivien de Saint-Martin (1863, pp. 56-57), ou même Gsell (1913, p. 292, note 5), et, plus récemment encore, Leroi-Gourhan et Poirier (1953, p. 115).

En fait l’hypothèse vandale s’alimentait à l’idée de peuplements militaires remontant à l’époque romaine (Omalhius d’Alloy, 1859, p. 59). Elle n’est pas loin de l’hypothèse Gauloise évoquée par Féraud (1863, pp. 231-232) à propos des monuments « dits » celtiques de la province de Constantine, où il s’agirait de Gaulois mercenaires ayant introduit leur culte en Afrique, hypothèse reprise une quarantaine d’années plus tard par Saint-Rémy (1904). Une autre hypothèse due à un commentaire de Topinard sur Collignon (Topinard, 1883, p. 12), suggérerait même que les blonds d’Afrique du Nord fussent originaires des Gaulois, mercenaires de Carthage.

Il importe de noter que la théorie des blonds, Vandales ou Gaulois, a toujours été utilisée pour expliquer le blondisme d’une population limitée, et n’a jamais été utilisée afin d’expliquer l’origine de la totalité des berbères. Même limité aux kabyles, le blondisme pur est présenté comme la caractéristique d’une tribu ; pour le reste, les auteurs favorables à la théorie Vandales font plutôt état d’un métissage (Shaler, 1830 ; Périer, 1873 ; Lenz, 1886 ; Quedenfeld, 1888).

L’ensemble des hypothèses celto-nordiques devaient beaucoup aux mégalithes, comme l’indique la position de Féraud. D’une façon générale, l’aspect « celtique » des monuments funéraires a toujours été utilisé comme corroborant la théorie nordique, en tant que traces culturelles d’une migration, qui aurait suivi l’axe nord-est/sud-ouest (Bertrand, 1863). Broca affirmait, par exemple, que « l’origine européenne des blonds d’Afrique septentrionale étant tout aussi certaine que celle des dolmens de la même région, il est tout naturel de penser que ce double fait a été la conséquence d’une seule et même invasion » (1876, p. 393).

La théorie des blonds du Nord donna également lieu à une hypothèse aryenne, fort controversée au demeurant. Kobelt (1885) pensait ainsi que les aryens blonds avaient précédé les celtes bruns en Afrique du Nord, assertion reprise comme une évidence par Urvoy de Closmadeuc (1898) ou encore Maitrot (1909), qui pensait que les menhirs étaient une manifestation de la race aryenne, et non plus gauloise.

On la retrouve affirmée avec force par Lissauer :« Nous savons maintenant, qu’il n’existe que dans l’Europe du Nord une zone — et nulle part ailleurs — dans laquelle la population blonde est concentrée, et c’est pourquoi nous sommes contraints de penser que les blonds, qui apparaissent isolément sur terre, ont leur origine dans la zone des blonds du Nord » (1908, p. 526). Lissauer pensait, bien sûr, que ces blonds nordiques étaient des Germains, c’est-à-dire des Aryens.

Cette conception sera fortement critiquée par Sergi (1911, p. 114), néanmoins Stuhlmann (1912, p. 136) reprendra les mêmes conclusions. Deux ans plus tard, Guiffreda-Ruggeri (1914) fera preuve de prudence, en ne parlant que d’anonymes nordiques. Notons que pour Anton y Ferrandiz les blonds étaient plus exactement baltiques.

A suivre…

Sources :

  1. Référence papier
  2. G. Boetsch et J.-N. Ferrié, « Blonds (Berbères) », Encyclopédie berbère, 10 | Beni Isguen – Bouzeis, Aix-en-Provence, Edisud, décembre 1991, p. 1539-1544
  3. Référence électronique
  4. G. Boetsch et J.-N. Ferrié, « Blonds (Berbères) », in Encyclopédie berbère, 10 | Beni Isguen – Bouzeis [En ligne],
  5.  http://encyclopedieberbere.revues.org/1768

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


20 thoughts on “Aux origines de la blondeur des berbères, partie I

  1. vrai amazigh descendant du yemen.

    les kabyles ne sont ni berbères ni africains?
    les vrais berbères Chaouias ,kurama, senhadja,zianide, chenouas, Touaregs….
    les kabyle veulent s’approprier le passé des Chaouias, nematchas,zianides…ect les vrais authentique berbères syphax, Gaïa, massinissa,jugurtha,micipsa…ect n’étaient pas kabyles
    les kabyle aux cheveux d’or, aux yeux bleus et vert descendant de l’Europe du nord, les kabyles descendants de la race germanique vandale….
    les kabyles est ramassis de Romano-greco-vandalo….
    les kabyles tournent le dos a l’hymne national qassamen et au drapeau national algérien
    ; aucun respect a nos glorieux chouhadas.
    aucun algérien berbère digne de ce nom ne fait ce geste odieux et honteux de tourner le dos l’hymne qawsaman symbole de la patrie et du peuple algérien.

    les berbères algériens se reprochent au monde arabe!!! les kabyle se reprochent a l’occident. les kabyles falcificateurs de l’histoire.

    Reply
  2. kam ber

    les différences et les problèmes ethniques ou identitaire ou raciales existent dans tous les pays, il faut se poser les vraies questions comment freiner la descente aux abysses, comment tuer la bête ?

    Reply
  3. kam ber

    salut a tous
    Sortez de chez vous, ouvrez grands les yeux, regardez dehors ou que vous soyez en Algerie et dite moi ce que vous voyez !!!

    Reply
  4. ramdane

    bonjour a tous

    les berbères c’est un peuple vivent dans le nord Afrique ils ne sont ni des arabes ni des celtes ni rien, la peau de ce peuple est different de celui des arabes ou des celtes, leur peau change se change après des ciecles comme les africains de l’amerique qui sont partiellement changés, il y a plusieurs documentaires qui valide cette thèse

    cordialement

    Reply
  5. naima

    Sage parole.je crois que le jour ou chacun de nous dépassera cette notion de différence,alors ,on pourra vivre en paix , et on donnera pas l’occasion a autrui de nous diviser.

    Reply
  6. ouadahi

    je voudrai juste dire a ceux qui se disent arabe et plus particulièrement a abd. fadel qu’ils ne le sont pas qu’ils le veuillent ou non :des arabes ! vous êtes tous de descendance Berbère ! et a ceux qui disent qu’ils ont des blonds dans leur famille sans pour autant être Kabyle ! mais quand allez vous comprendre qu’il n’y a pas que les Kabyles qui soient Berbère en Algérie et le fait même que vous ayez des blonds sans que vous soyez kabyle le prouve ! une autre preuve si il en faut encore pour confirmer une fois pour toute que vous êtes tous des Berbères ! trouvez moi un seul Saoudien ou Yéménites qui soient blond , mais si vous persistez a vous identifiez aux arabes sachez que vous n’en tirerez aucune fierté pour ma part , sachant l’origine Hilalienne des descendants des arabes d’Afrique du Nord ! regardez dans un moteur de recherche comme Google ou autre ce que l’on dit sur les Iben Hillal ! en tout cas moi je ne serai pas fière d’être une de leur descendante

    Reply
  7. abbés

    Surveillez vos langages mes frere , il y a eu fusion entre amazigh et arabes (mariages) lors des foutouhat, faut pas oublier que tariq ibn ziad est un amazigh que tout les musulmans arabes ou ajams connais son histoire, sachez que les kabyles ne sont pas les seuls amazigh d’ Algérie !

    Reply
  8. tidett

    Je dirais je suis kabyle de la famille Amazigh je suis ni arabe ni autre race je suis née comme mes arrière grand parents en Afrique du nord ( Afrique c’est un nom amazigh),
    je suis kabylo-amazigh.
    les gens qui dise qu’ils sont arabe ou une autre race, corriger votre langages et dites vous vous êtes des Batard le mots ou bien le nom exact BATARD
    en Afrique du nord (tafarka) soit on est amazigh soit on est batard à vous de choisir.

    Reply
  9. amar

    merci a l’equipe Babzman, vraiment vous faite une chose tres precieuse.
    J’ai trop aime le sujet jusqu’ou j’ai comencer a lire les commentaires. quelle rapport!!!!
    Je sugger (juste a mon avis) que l’equipe controle et inspecte les commentaire avant de les laisser apparaître
    les commentaires qui n’ont rien a avoir avec les sujet doit etre effacer.
    Et pour les gens qui ont tjr un probleme, peut etre c’est mieux de consulter un Psy, ils sont tres disponible en algerie HMD et ca sera pas chere,
    Merci L’équipe Babzman. bon courage et bonne continuation

    Reply
  10. Parain

    Arrétez
    Arrétez d’assimiler la religion à la Race….
    On peut etre d’une Religion Mesulmane mais pas de la Race arabe,
    Le plus grand pays mesulman est l’Indonisie, ils ne sont ni arabes ni arabisés, d’ailleur je comprend pas pourquoi à chaque fois qu’on site les Berberes dans des thémes parails, on leurs attache automatiquement cette étiquette d’etre arabisés par l’Islam, or que, les Indonisiens, les Turques, les chinois, et…sont des mesulmans sans etre arabisés….
    Je suis Fière d’etre Mesulman mais aussi très fière d’etre Berbere
    Vivel’Algérie musulmane, vive l’Algérie Amazigh

    Reply
    1. Mobencous

      Bien dit,mais j’ajoute un bon musulman,démocrate! Nous sommes avant tout des algériens,point! Dans la vie moderne c le pays auquel tu appartiens qui compte! Nous vivons sur ce bateau algerie,tes enfants vont à l’école et se soignent aux hôpitaux algériens..etc..etc..! C ça une nation! Tu vas en France ,si tu peux,tu paies !le reste,arabe,juif,musulman,berbère,importe peu! Chacun est redevable devant dieu! Si les arabo musulmans arrivent à comprendre ça et arrêter de s’entretuer,détruire leurs pays et leur religion on sera sauvés! Sinon on disparaît! Pas de différence entre sunnite,malekites,mozabite..! Je comprends rien à ça et nos parents ne connaissaient pas ces conneries! Tu croies,tu pries c tout! Pas de contrainte en religion!

      Reply
  11. algérien et fière de l'être.

    Nous sommes en majorité des berbères arabisés.personne ne peut nier cette réalité.aujourd’ hui on doit s’ unir pour le bien du pays certe mais on ne pourra jamais obliger un kabyle un mouzabite un chaoui un tergui …….de se sentir arabe!!!! c est dans les gènes il faut comprendre ça!!!

    Reply
  12. BASM BOUDABZA

    S.V.P OU EST LE PROBLEME MOI JE SUIS ARABE MUSULMAN SUNNITE DE SOUCHE MERCI AUX BERBERES DE NOUS ACCUEILLIR A BRAS OUVERTS CHEZ EUX SUR LEUR TERRE MAIS CETTE TERRE APPARTIENT AU CREATEUR ET TOUT ETRE HUMAIN A LE DROIT D*Y VIVRE LE PROBLEME N*ETAIT PAS POSE PENDANT LA GUERRE DE L*ALGERIE CHAHID AMIROUCHE EST TOMBE AU CHAMP D*HONNEUR POUR TOUTE L*ALGERIE ET NON POUR **** LA PETITE ET LA GRANDE KABYLIE***** EN PLUS NOTRE FACTEUR COMMUN EST L*ISLAM
    LES TAMAZIGHS SONT MES FRERES GERMAINS ET JE LES SOUTIENS POUR TOUTES LEURS REVENDICATIONS IDENTITAIRES
    MADE IN BERBERES ALGERIENS /ET NON MADE IN BERBERES D*OUTRE MER(levy)
    ****STOP A LA SEDITION**** OUI A L*ALGERIE UNITIVE AVEC SES BERBERES MOZABITES TOUERGS ARABES

    Reply
    1. abdelrahmane

      ya si boudabza, tu n’as pas à remercier personne. ce pays est ton pays et cette terre est la terre de tes ancêtres et personne n’a le droit de s’accaparer à lui seul et exclusivement l’autochtonie et considérer les autres comme des arrivants ou envahisseurs. notre pays dans sa longue histoire a connu des influences et des métissages multiples variés. et aujourd’hui personne ne peut dire qu’il est de race pure. il y a des berberes qui se sont arabisés et il y a des arabes et autres races (comme les vandales, les romains et les byzantins et autres ) qui se sont berberisés. il y a une espèce d’algeriens qui se croient les seuls et authentiques autochtones alors que les autres sont des envahisseurs, alors qu’eux- mêmes sont des descendants d’autres peuples venus en afrique du nord il y a à peine 15 siècles tels que les vandales. don*c n’écoute pas leur propagande et ne te culpabilises pas. tu es chez toi et s’il y a quelqu’un qui doit partir ce sera eux.

      Reply
      1. yidhir

        qui ça eux ya si 3avderahmane, t’es une lumière toi, l’Algérie est la terre des amazigh, quand tu va en Autriche ou en suède tu apprend le suédois ou l’allemand, ici en Algérie le système, votre système nous arabise et déracine toute une nation, si toi t’es un algérien digne tu n’accepte pas ça, c’est l’entreprise coloniale qui continue, l’islam n’a arabisé personne, c’est la politique de déracinement coloniale qui continue, c’est le système qui enseigne l’arabe dans une école sinistrée et les autres politiques qui ont même interdit l’utilisation du tamazight dans la rue à une époque… pauvre algerie arabisée

  13. lila taleb

    comment expliquer l’existance de deux lettres kh* et le gh* qui ne sont prononcées que par les kabyle qu’on ne trouve nul part dans les langues amazigh de l’afrique du nord ,ces deux lettres phonitiquement dificile a prononcer par quelqu’un qui ne les a pas aprit dé l’enfance,,c deux lettres on les trouves dans la langue(deutsch) germany (Germain)?!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *