.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Articles catégorie : Us et Coutumes

L’amusnaw, ou la sagesse d’un juge 

Tout comme le griot en Afrique de l’ouest, qui chante les caractéristiques de sa société, exerçant aussi une fonction précise ou plusieurs à la fois, un poète en Kabylie jouit d’une...

El Harraz ou l’Enchanteur, partie IV et fin – le Djinn Bleu –

D’une voix grondante, El harraz, rétorqua : « Tu es une diablesse, tu es venue à moi avec des airs hypocrites et flatteurs, cherche, plutôt, un campement où te loger, pauvre hère. Toi et les...

El  T’hara (circoncision), origines d’un rituel

L’histoire de la circoncision nous propulse dans un premier temps, en pleine Égypte antique.  Selon l’historien Hérodote (V e siècle avant  J. – C.) qui rapporte dans l’une...

El harraz ou l’enchanteur partie III – Yamna et son cortège de gazelles –

En effet, d’un commun accord, ils décidèrent, cette fois ci, de se déguiser en hommes déterminés, parés de coiffures rituelles et portant boudoirs et cierges allumées, bendirs et danseurs...

El Harraz ou l’Enchanteur – Partie II – Le rapt amoureux –

Toute la journée passée à aligner des vers plus beaux les uns que les autres, il ne sentit pas le temps passé car c’était pour sa belle Aouicha qu’il les écrivait. Aouicha qu’il...

El Harraz ou l’Enchanteur – Partie I : le cavalier venu d’ailleurs –

De son lointain HIDJAZ, il traversa déserts et montagnes, parcourra plaines et forêts, traversa maintes rivières, ombre noire sur son destrier aussi noir que la nuit la plus noire, pur-sang...

Légende : Dar El Ghoula

La maison hantée qui a tant bercée les profonds sommeils hivernaux refait surface dans nos souvenirs d’enfants. Il s’agit de la fameuse maison hantée de Dar El Ghoula. Une légende qui...

CONTRIBUTION : De yennayer à laadjouza, par FARID GHILI

Yennayer, Yennar, Nnayer , ou encore Rass El-âam, Laâdjouza,… Autant de déclinaisons en amazighe ou arabe algérien, pour désigner une même célébration, à savoir le passage au nouvel an...

« Tislit n Anzar », le rituel de la pluie en Afrique du Nord- Suite et fin –

La coexistence du culte païen d’Anzar au sein d’une société régit par le monothéisme dénote du fait que «La survivance de la foi ne concerne pas exclusivement le domaine de la...

Extrait revue Babzman : Le cumin, cette épice au parcours millénaire

Le cumin, de son nom arabe kammoun, tire probablement son origine du latin cuminum, lui-même issu du grec kuminon, est une graine aromatique pilée d’une plante «orientale» de la famille des...