.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

« Algériennes », un nouveau regard sur la guerre de libération algérienne


ALGERIENNES-case-2

Intitulé « Algériennes », un album de bande dessinée, est sorti le 31 janvier 2018 en France aux éditions Marabout.  La publication évoque la participation des femmes dans la guerre de libération algérienne.

L’auteur, Swann Merralli, accompagné du dessinateur Deloupy nous proposent un regard nouveau sur la guerre de libération algérienne. C’est à travers le parcours de femmes, et une succession d’images dessinées, incluant à l’intérieur des bulles, des paroles, des sentiments ou encore des pensées; que l’auteur partage avec son lecteur, une façon peu commune d’évoquer une période complexe de notre histoire.

Le récit débute par la découverte de Béatrice, française d’une quarantaine d’années, de toutes les atrocités commises par l’ancien Empire colonial Français. « Enfant d’appelé » elle aborde le sujet avec ses parents afin d’en savoir plus sur les abominations qui y ont été commises pendant la guerre de libération… En interrogeant son père sur ce qui s’est passé durant cette période 54-62, elle constate alors toute la gêne et le refus de ce témoin des faits, de parler, de ce qu’il a vu, ou vécu, il y’a de cela bien des décennies !

Désireuse d’en savoir plus, c’est grâce à sa mère qui l’orienta vers une amie à elle Saida, fille de Harki, puis à son voyage en Algérie, où elle rencontrera et récoltera différents témoignages de femmes; qu’elle assouvit ce besoin presque viscérale de comprendre ce que son père se refuse à évoquer.  Elle parvient peu à peu et au grès de confidences, à retracer ce qu’ont enduré ces oubliées de la grande Histoire.  Les évocations des atrocités telles que les misères, injustices, viols, massacres, par des mémoires toujours vives permettent à  Béatrice de comprendre et surtout de mesurer toute la cruauté de la colonisation, et de restituer toutes les formes de représailles, et de tortures qui ont été mis en oeuvres aux services de la domination par le fer, et le feu .

En dehors des témoignages retraçant les affres de la guerre de libération algérienne, on retient que dans cette BD, la parole est donnée aux Femmes. L’auteur, Swann Meralli, estime en effet que  « La guerre d’Indépendance, ça a aussi été la guerre des femmes dans la guerre des hommes … » !

Rym. M

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *