.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Traduire l'article :

Ahkili ala zamane – Tahar Djaout


Écrivain, poète, journaliste et directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Ruptures, Tahar Djaout est le premier journaliste algérien assassiné durant la décennie noire…

De Tahar Djaout il ne reste pas que des phrases prémonitoires. En plus de ses romans, poésies, chroniques et articles, il reste un combat. Celui de la liberté et de la dignité. C’est ainsi qu’il emprunte ces mots à un poète palestinien :

« Le silence c’est la mort,

Si tu parles, tu meurs,

Si tu te tais, tu meurs

Alors dis et meurs ! »

 

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *