.
.

Information historique et socioculturelle sur l'Algérie

.

Actualités

Traduire l'article :

Cela s’est passé un 17 février 1958, internationalisation de la question algérienne.



avionMission Bons offices 

L’aviation française s’est lancée à la poursuite de membres du FLN, et bombarde le 8 février 1958, le village de Sakiet en Tunisie.  l’attentat provoque 69 morts dont 21 enfants ; Habib Bourguiba saisit alors le conseil de sécurité  le 13 février de la même année et la France riposte, en saisissant l’ONU à son tour  pour plainte contre la « belligérance » tunisienne. Une mission de  bons offices (médiation) conduite par les Américains et les Anglais est acceptée par la France et la Tunisie le 17 février 1958.

La mission bons officies, est perçue comme étant le premier pas de l’internationalisation de la question algérienne.

Cela s’est passé un 17 février 1989

Création de l’UMA (Union du Maghreb Arabe)

L’UMA est une organisation économique et politique. Elle a été fondée le 17 février 1989, date à laquelle le Traité constitutif de l’Union du Maghreb Arabe, a été signé par les Cinq Chefs d’Etats (Algérie, Tunisie, Maroc, et Mauritanie) à Marrakech.

« Le Sommet de Marrakech a été précédé de la réunion tenue par les Cinq chefs d’Etat Maghrébins à Zeralda (Algérie) le 10 juin 1988 au cours de la quelle il a été décidé de constituer une Grande Commission, chargée de définir les voies et moyens permettant la réalisation d’une Union entre les Cinq Etats du Maghreb Arabe. Les travaux de cette grande Commission ont constitué par la suite, le Programme de travail à court et à moyen terme de l’UMA ».

Contestée depuis sa création par les berbères, pour son appellation (Maghreb arabe), L’UMA reste une organisation symbolique qui n’a vu aucune réelle concrétisation des objectifs prévus, du fait des différents entre les états membre, dont la dernière réunion remonte à 1994!

Mira B.G

Commentaires Facebook

commentaires



L’équipe Babzman est composée de spécialistes, amoureux de la culture Algérienne sous toutes ses formes. Qu’ils soient passionnés d’art, d’histoire ou encore de patrimoine, ces contributeurs de tout horizon, vous offrent un voyage dans le temps, à la découverte de l’Algérie millénaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *